Guadalajara
 
le garde-civil de guadalajara s'équipe pour le contrôle alcotest

Sa situation de ville-étape entre Madrid et la région viticole de la Rioja a fait de Guadalajara (il faut prononcer "Gouadalarhharrrra") un des centres-pilotes européens de détection de l'alcoolisme au volant.

On y testa naguère une méthode simple et ingénieuse : les gardes-civils demandaient aux automobilistes suspects d'éthylisme de répéter une vingtaine de fois le nom de la ville où ils se trouvaient. Tout bafouillage était immédiatement sanctionné du retrait à vie du permis de conduire.

Malheureusement, malgré on efficacité reconnue, cette méthode n'est plus employée aujourd'hui.

En effet, on constata que les conducteurs qui prenaient le volant avec un verre dans le nez s'entraînaient à répéter " Gouadalarhharrrra " tout en conduisant approximativement. Cet exercice linguistique ardu, qui demandait un surcroît d'attention à des conducteurs que les vapeurs vinassières privaient déjà de leur concentration coutumière, causa une kyrielle d'accidents... Trop nombreuses furent les victimes qui moururent dans les hôpitaux de la région avec aux lèvres le seul mot de " Gouadalarhharrrra ".

Devant cette hécatombe, le maire de la ville mit fin à cet alcotest ingénieux, au grand dam de la Commission européenne, toujours intéressée par cette méthode efficace et peu onéreuse.