La Loue
 

Bien curieuse rivière que la Loue. Longue de 125 kilomètres, elle naît d'une résurgence des eaux du Doubs pour rejoindre cette rivière en aval de Dôle.
Jusqu'au siècle dernier, personne ne soupçonnait son origine.
Or, un jour, (jour de malheur que ce jour-là), les usines Pernod de Pontarlier brûlèrent, déversant dans le Doubs des milliers de litres de leur précieux liquide.
Inutile de dire quelle consternation fut celle de la population. Aussi, pour se consoler et pour pallier la faillite de la célèbre firme, André Berthelot, fils-buvant-bien-un-verre du célèbre chimiste Marcellin Berthelot, but tant qu'il pouvait. Et il pouvait beaucoup !

Aussi, le lendemain, c'est la bouche pâteuse, petite mine, yeux cacas, mal aux cheveux, bref avec une gueule de bois carabinée qu'il se réveilla.
Ayant, avant tout, grand besoin de calme et d'air frais, il sortit se promener le long de la Loue.
Quelle ne fut pas sa surprise de constater que la rivière avait la couleur et l'odeur du pastis.

André Berthelot, poussé par la curiosité scientifique et par une grande soif, se pencha et, au risque de vomir toute sa bile, goûta l'eau (c'était la première fois qu'il en goûtait depuis son douzième anniversaire, avant sa communion solennelle).
De fait, la Loue était transformée en gigantesque apéritif gratuit.
Le sang alcoolisé d'André ne fit qu'un tour. Il se précipita chez lui pour réquisitionner tous les jerricanes disponibles. Revenu près la rivière, tout en remplissant ses récipients avec l'apéro et avec jubilation, il se mit à réfléchir et son esprit éthylique arriva à la conclusion suivante : "Hips ! Si on trouve dans la Loue, hips!, le pastis perdu dans le Doubs, hips, c'est que la Loue est une résurgence du, hips, Doubs, hips."

La démonstration scientifique de cette ingénieuse hypothèse fut faite quelques années plus tard à l'aide de puissant colorants même pas buvables.

andré berthelot, amateur de pastis et de pernod, dans son labo

Mais, depuis André Berthelot, les habitants de la vallée espèrent secrètement un nouvel incendie des usines Pernod de Pontarlier. Aussi pour prévenir tout acte de terrorisme écologico-alcoolique, celle-ci est très étroitement surveillée.