Saint-Céré
 

D'abord fief de la famille de Transi, Saint-Céré passa sous le gouvernement des comtes de la Roche-Couard quand, en 1345, Paul-Trond Ier de la Roche-Couard épousa Lucie Transi de Saint-Céré.

À la Révolution française, après que des villageois acharnés, sous la conduite du sinistre citoyen Alexis Tapeur, eurent massacré le dernier comte Baudouin Transi de Saint-Céré de la Roche-Couard - il fut émasculé, et après engraissement, rôti comme un chapon - la localité fut débaptisée et porta jusqu'au règne de Napoléon Ier le fier nom républicain de "Sansculotte-Tapeur".

Heureusement tout a été remis en ordre depuis et Saint-Céré a retrouvé son beau nom, à la grande joie de son curé, DOM P.-U. Sillanime à qui je dois ces renseignements.

revolution francaise, le comte de saint-cere sera roti comme un chapon